Soleil timide, sinon voilé, chaleur douce, températures matinales fraiches, il n’y a pas de doute, nous sommes en septembre… Pour nous autres, humains jardiniers, cela nous va très bien, et c’est même très supportable. En revanche, dans nos potagers, les légumes d’été et notamment les tomates, regardent le ciel avec davantage de réprobation ! En effet, chaleur et ensoleillement leur sont nécessaires pour mûrir…

C’est donc le moment de leur donner un petit coup de main, le geste le plus simple à faire étant de supprimer une partie du feuillage, celui qui fait trop d’ombre aux « fruits » en place. Pas besoin d’outils coupants, juste éventuellement des gants si vous ne voulez pas vous tacher les doigts avec la sève. Saisissez à la base ou à leur point d’insertion, les feuilles qui recouvrent les bouquets de fruits, puis cassez-les d’un coup sec. Attention, l’objectif n’est pas de retirer tout le feuillage, car n’oubliez pas que la plante a besoin de ses feuilles pour transformer les éléments nutritifs puisés dans la terre pas ses racines, en bonne nourriture pour ses fruits ! Donc, cherchez bien, et ne supprimez que ce qui est vraiment nécessaire.
Cette taille du soleil est valable pour toutes les variétés de tomates, et même pour les tomates-cerises. Très facile à réaliser, et sans danger, vous pouvez même y associer les enfants !

Et si les nuits sont vraiment fraiches, abritez vos pieds de tomates sous une housse à tomates en fin de journée. À retirer le lendemain, dès que les températures remontent…

Voilà, vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant les tomates ? N’hésitez pas à me solliciter sur cette page, je vous répondrai rapidement et avec grand plaisir !

Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.