CANICULE… Dans toutes les bouches, c’est le mot du moment ! Certes, nous sommes en été, mais il fait quand même très chaud… S’il est vivement conseillé de boire beaucoup d’eau, de se mouiller la peau plusieurs fois par jour, et surtout d’éviter de sortir dehors si ce n’est pas absolument nécessaire, il ne faut pas non plus oublier les légumes du potager, pour la plupart semés au printemps et donc peu armés pour résister à de telles agressions thermiques..!

Les tomates notamment, actuellement en pleine croissance, et développant à la fois un important feuillage et de nombreux fruits, ont besoin d’énormément d’eau ! Mais gare ! Car il ne faut pas non plus mouiller leurs feuilles, au risque de favoriser l’apparition de maladies, ou encore au risque de brûler lesdites feuilles par l’effet loupe des gouttes d’eau…

Je ne saurais donc trop vous conseiller d’adopter le tuyau poreux, cet accessoire génial qui permet de n’arroser que là où c’est nécessaire, sur le rang, et tout doucement au niveau du sol pour donc ne pas mettre d’eau sur les plants.

© ASSERAY

Faites-le serpenter entre les plants, et reliez-le, via un tuyau d’arrosage classique, à un robinet ouvert à peine, ou même à une simple cuve d’eau de pluie placée un peu en hauteur par rapport au potager. Ce tuyau « transpire » en effet l’eau par des trous minuscules à sa surface, et ce, sans pression particulière. Vous pouvez même lui associer un programmateur, et arroser la nuit, quand il y a encore moins de pertes d’eau par évaporation… (http://www.jardiland.com/catalogsearch/result/?q=tuyau%20poreux)

Voilà, vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant l’arrosage localisé ? N’hésitez pas à me solliciter sur cette page, je vous répondrai rapidement et avec grand plaisir !

Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.