Quand les températures frisent avec le 0°C, les vers et autres insectes qui font le quotidien des oiseaux du jardin se font rares car ils se mettent à l’abri, et on les comprend ! Pire, s’il gèle durant plusieurs jours (ce qui est annoncé pour les jours à venir) et que les premiers centimètres de terre sont durcis par le froid, les oiseaux ne peuvent même pas tenter de déloger les bestioles qui se cachent sous terre… Bref, les temps sont durs pour les mésanges, rouge-gorge et autres oiseaux utiles de nos jardins, grands pourfendeurs de chenilles et d’indésirables au printemps et en été. Pour les aider à passer l’hiver, et surtout à ne pas quitter votre jardin, suspendez une boule de graisse et de graines dans un arbre, à une branche fine mais assez haute, inaccessible aux chats.

Ces boules enfermées dans un fin filet sont surtout accessibles aux mésanges, car elles savent s’y agripper, même tête en bas ! Mais pour toucher un plus grand nombre d’espèces qui préfèrent manger dans un relatif confort, vous pouvez aussi suspendre une mangeoire/distributeur de graines (http://is.gd/nbO3uI) que vous remplissez d’un mélange spécifique pour oiseaux de jardin, ou bien oiseaux de la nature. À accrocher également suffisamment haut et hors de portée des chats !

Dans les deux cas, n’accrochez ces en-cas que lorsqu’il gèle. Si vous les laissez en place tout l’hiver alors qu’il ne fait pas froid, les oiseaux prennent l’habitude de venir se nourrir sans chasser par eux-mêmes. Et le jour où la boule est terminée, ou le réservoir est vide, ils risquent de mourir de faim !

Allez, bonne soirée à toutes et à tous. Et toujours à votre service sur cette page facebook pour toute question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.