Fendre du bois pour obtenir des morceaux moins imposants pour la cheminée, c’est soulever une lourde masse (un énorme marteau) au-dessus de sa tête, pour l’abattre rapidement sur un coin métallique en biseau, sensé faire éclater le rondin ou la bûche. Enfin, c’est ainsi que faisaient nos aïeux, et c’est encore comme ça que ça se passe aujourd’hui ! Un travail fatigant et dangereux… sauf pour les jardiniers et jardinières futés qui auront adopté le fendeur de bûches coulissant…

Le principe d’utilisation de cet outil est extrêmement simple : vous posez la base de l’outil sur la bûche à fendre placée « debout » sur sol dur (pierre, béton…), puis vous soulevez le tube intérieur qui coulisse dans celui que vous venez de poser. Laissez-le retomber d’un coup sec en l’accompagnant de la main. Bien souvent cela suffit à faire éclater la bûche. Bien moins fatigant qu’un coup de masse…

DR


Cet outil est utilisable par tous, hommes ou femmes, et on peut même l’utiliser dans le garage si l’on veut se mettre à l’abri des intempéries ! Absolument génial. Et pour ceux pour qui souhaiteraient un outil encore moins fatigant, il existe aussi des petits appareils électriques, plus chers évidemment, mais qui vous permettent de fendre les bûches en pressant simplement un interrupteur…

Voilà, vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant le bois de chauffage ? N’hésitez pas à me solliciter, je vous répondrai ici même, rapidement et avec grand plaisir !

Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.