Avec les températures extrêmement basses de cette semaine, l’eau des mares et bassins est gelée, mais surtout les premiers centimètres de terre aussi ! Même les feuilles mortes au sol forment un tapis impénétrable… Le tas de compost est aussi gelé en surface… Bref, cela devient difficile de se nourrir pour nos amis les mésanges, les rouges-gorges, les moineaux, les sittelles et autres merles du jardin !

Évitez de leur jeter trop de pain. Si cela les rassasie sur le coup, cela risque aussi de gonfler dans leur ventre. Pas bon non plus… Préférez de loin les boules à suspendre que l’on trouve dans le commerce. Elles contiennent un cocktail énergisant avec de la graisse et des graines de diverses plantes, très riches et aimées des oiseaux en hiver.

Accrochez ces boules là où les oiseaux vont naturellement et où ils se sentent en sécurité. Ce n’est donc pas sur le bord de la fenêtre, ni dans l’embrasure de la porte d’entrée, ou autre zone de passage… Choisissez plutôt l’intérieur de la ramure d’un arbre à feuillage caduc, et un endroit suffisamment en hauteur pour ne pas être accessible par les chats…
Laissez le filet s’il existe. Les plus intrépides s’y accrocheront pour picorer. Et les moins courageux récupéreront les graines et morceaux tombés au sol…

Voilà, vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant les oiseaux du jardin ? N’hésitez pas à me solliciter, je vous répondrai rapidement et avec grand plaisir !

Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.