On a souvent l’habitude de dire que « la terre est basse »… De manière ironique, pour se plaindre gentiment de devoir se baisser pour semer, planter, cueillir, sentir, et j’en passe… Et en effet, on oublie souvent que le jardin, ce n’est pas uniquement au ras des pâquerettes ! Ce peut aussi être à hauteur des yeux, et même un peu au-dessus. Découvrez les milles et unes façons de profiter d’une ou plusieurs pergolas…
Les glycines, clématites, rosiers grimpants et autres chèvrefeuilles demandent ainsi un support vertical pour s’accrocher et déployer leurs longues branches… La pergola permet ainsi d’offrir un superbe spectacle avec ces rameaux fleuris en draperies…

Mais la pergola peut aussi être simplement un support pour y suspendre potées et suspensions, et marquer le passage d’un univers à un autre, du jardin d’ornement au potager, de la terrasse à l’espace enfants, etc. Il vous faut juste prévoir un point d’eau à proximité pour faciliter l’arrosage de ces contenants accrochés…

Recouverte de panneaux plexiglas ou autre, la pergola se transforme en abri contre les rayons du soleil ou pour se protéger des averses estivales…

Mais elle peut aussi rester neutre et sobre, et seulement marquer l’emplacement du coin repas, sans aucune plantation qui pourrait attirer les insectes indésirables…

Les idées ne manquent pas ! Laissez parler votre imagination, et lancez-vous ! C’est le moment de bricoler au jardin, juste avant le démarrage de la végétation.

Vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant les différentes manières de donner de la verticalité à votre jardin ? N’hésitez pas à me solliciter, je vous répondrai avec plaisir !

Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.