On a longtemps cru que les orchidées ne pouvaient pousser, ailleurs que dans leur pays d’origine, qu’en serre surchauffée à l’atmosphère saturée en eau… Or, aujourd’hui, on s’aperçoit que certaines supportent très bien les conditions que l’on peut leur offrir dans nos logements ! Il y en a même, comme le Cymbidium, qui demandent à être placées au jardin en été !

Cymbidium, qui, avec les Odontoglossum et autres Miltoniopsis, sont très à l’aise dans une pièce lumineuse de la maison où la température est maintenue aux environs de 15°C. Cela peut être une chambre inoccupée, ou un bureau utilisé irrégulièrement, un sas d’entrée, etc.

Dans les autres pièces à vivre de la maison, où la température devrait être à 19°C, pour économiser l’énergie mais aussi pour le confort des usagers, vous pouvez sans problème accueillir les célèbres Phalaenopsis, les superbes Oncidium, les Catasetum, etc.

Leurs seules exigences, c’est pleine lumière et humidité de l’air. Efforcez-vous donc d’offrir à vos orchidées un maximum de luminosité, près d’une fenêtre, ou juste devant. Mais vraiment juste devant, car à 2 m de la fenêtre, il y a deux fois moins de lumière que derrière la vitre… Même si cela ne se voit pas avec notre œil d’humain…

Pour l’humidité de l’air, c’est un peu plus compliqué car on s’efforce toujours de la combattre pour éviter les moisissures et le papier peint qui se décolle… Inutile de transformer la pièce en serre tropicale pour autant ! Placez simplement les pots dans de larges terrines remplies de billes d’argiles baignant continuellement dans de l’eau de pluie. Cela suffit à maintenir une bonne hygrométrie dans l’environnement immédiat de vos orchidées.

Et puis, sachez que vous pouvez bien changer vos plantes de place, ne serait-ce que pour faire le ménage, et que pour les arroser, rien ne vaut un petit bain hebdomadaire de leur contenant dans un récipient d’eau de pluie à température ambiante, histoire de bien imbiber les morceaux d’écorces de leur substrat…

Philippe, expert végétal. Toujours à votre service pour toute question concernant les plantes…

Bon weekend !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.