Matins frisquets, baisse générale des températures, humidité,… nous sommes bien en automne ! Et c’est maintenant que nous apprécions d’avoir une cheminée pour réchauffer l’atmosphère de la maison tout en parfumant l’air de cette agréable odeur de feu de bois… Mais avant de profiter de ce plaisir douillet, il faut aussi penser à ranger le bois de chauffage qu’un camion a déversé devant l’abri de jardin. Loin d’être une corvée, cette tâche est même plutôt agréable pour peu qu’on profite d’une journée douce comme en ce moment… Pensez seulement à enfiler des gants pour éviter de vous glisser des échardes sous la peau.

© ASSERAY


Disposez d’abord au sol des briques, des tuiles ou tout autre matériau pour isoler les bûches du sol, et leur éviter de se gorger d’humidité.

© ASSERAY


Disposez alors les bûches une à une, et serrées les unes contre les autres. Elles ne sont jamais toutes exactement de la même longueur. Alignez-les alors sur la face avant du tas. C’est à la fois plus joli et cela vous évitera par la suite de vous accrocher en passant devant le tas. Ménagez un espace à l’arrière pour favoriser le passage de l’air, et donc optimiser le séchage du bois.

© ASSERAY


Pensez à aménager un abri pour le hérisson du jardin. Une caisse à bouteilles de vin retournée et débarrassée d’une de ses extrémités fait l’affaire. Bourrez-la d’herbes sèches. Recouvrez la caisse de bûches de taille similaire, et reprenez la confection du tas.

© ASSERAY


Pour bien retenir les bûches, et éviter au tas de s’écrouler, montez des « piliers » à chaque extrémité du tas, avec des rondins empilés et croisés.

Voilà, vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant le tas de bois de chauffage ? N’hésitez pas à me solliciter sur cette page, je vous répondrai rapidement et avec grand plaisir !

Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.