C’est juste pour quelques jours, mais ça va être sévère… Je parle bien sûr des températures, et notamment de celles du matin, qui vont friser les -10°C par endroits ! Pour les plantes frileuses, vous avez sans doute déjà pris les bonnes mesures, comme je vous l’avais suggéré il y a quelques temps. En revanche, il est urgent de penser cette fois aux bassins. La prise en glace de l’eau sur une forte épaisseur peut en effet faire se fendre la structure ! Elle prive en outre d’accès à l’oxygène, tous les poissons et autres animaux aquatiques, et elle prive d’accès à l’eau pour se désaltérer, tous les oiseaux du jardin…
J’ai tout lu et tout entendu concernant les trucs et astuces pour casser cette couche de glace : de la barre à mine à la casserole d’eau chaude posée sur le bassin, mais dans les deux cas, il faut recommencer tous les jours. Du fagot de rameaux que plus personne n’a, à la bouteille plastique, bien plus courante, lestée de sable pour flotter à la surface, en passant par le gros morceau de polystyrène jeté dans le bassin, et j’oublie certainement d’autres idées toutes plus farfelues les unes que les autres, moches à souhaits, et qui, si elles peuvent en effet encaisser la pression de la glace à la place des parois du bassin, empêchent tout accès entre l’eau et l’air pour nos amis poissons ou oiseaux !
J’ai en revanche découvert un nouveau produit tout à fait efficace. C’est un appareil anti-glace flottant, de marque Oase. Il se raccorde au réseau électrique 220V, ce qui est assez facile, car dans un bassin, on a toujours une pompe, une cascade, un filtre, ou même un système d’éclairage, tous déjà raccordés au 220V. Automatique, il dispose d’un capteur de température pour une mise en marche uniquement quand il gèle. On peut donc le laisser en place tout l’hiver, et il ne fonctionne que lorsque c’est utile, sans chauffer l’eau pour rien, ni consommer de l’électricité…

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.