Les belles dames de la météo à la télé l’avaient annoncé, et cela s’est confirmé ! Les températures ont dégringolé, le matin, avec l’apparition de gelées en plaine dans certaines régions, et même en journée. Aujourd’hui ainsi, un maximum de 7°C en début d’après-midi est prévu dans mon sud francilien !! Frisquet pour une première quinzaine d’octobre… Et pour tout arranger, il pleut de temps à autres. Tout ça pour dire que les plantes sensibles du jardin risquent de souffrir de cet épisode de froid et humidité.

© Boixiere


Pensez donc à installer des protections sur les végétaux qui le nécessitent. On a en effet tous dans nos jardins des plantes « limites » pour leur rusticité hivernale. Lantana, pélargonium, arum d’Éthiopie, fuchsia, dahlia, bananier, canna, et autres datura… sans oublier les plantes potagères de l’été comme les tomates, aubergines et autres poivrons dont on aimerait bien encore prolonger la récolte !

© ASSERAY


Certains d’entre vous connaissent déjà mon truc depuis des années : des feuilles mortes bien sèches sous un cône en polypropylène. C’est super isolant, et à l’abri du froid comme de la pluie. Nickel pour toutes les plantes rabattues au niveau du sol. Et si jamais le coup de froid est de courte durée, le système est facile à retirer pour laisser la terre et les plantes respirer et profiter du redoux, en attendant la prochaine alerte. À défaut de ces cônes, on peut aussi utiliser des cloches victoriennes, ou encore des conteneurs vides retournés.
Au potager, tomates et consorts apprécient les housses ou gaines de croissance qui entretiennent la douceur autour de leurs feuilles et fruits ! Puis pour les cultures en ligne, les efficaces éléments de tunnels rigides Pouss’vert sont très facile à mettre en place comme à retirer…

© ASSERAY


Pour les grandes plantes ou bien les surfaces importantes à protéger, le voile d’hivernage est enfin incontournable… Quant aux potées, il est sans doute prudent de les rentrer dans un local hors gel, quitte à les ressortir si jamais cet épisode sibérien n’était que passager en attendant le réelle offensive de l’hiver.

Voilà, vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant les protections anti-froid ? N’hésitez pas à me solliciter sur cette page, je vous répondrai rapidement et avec grand plaisir !

Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.