Les narcisses, tulipes et autres perce-neige les plus précoces ont achevé de fleurir désormais, et leurs fleurs fanées pendouillent lamentablement au sommet de leur tige… Rien de vraiment affreux à regarder, ni de dommageable pour l’ensemble du jardin occupé à exploser de fleurs avec les forsythias, les magnolias, les prunus et autres amélanchiers…

En revanche, derrière mon titre un brin familier et provocateur pour lequel vous voudrez bien m’excuser chers amis jardiniers, je viens juste vous rappeler que c’est juste après la floraison que les plantes à bulbes font le plein d’énergie pour être prêtes à pousser et refleurir au printemps prochain… Les feuilles et les tiges florales sont encore vertes, et tout comme les feuilles des arbres ou de l’herbe de la pelouse, elles transforment les éléments minéraux puisés dans la terre par les racines à la base des bulbes, en bonne nourriture bonne à stocker pour l’an prochain !

© Asseray Philippe


Tout ça pour dire qu’il ne faut surtout pas supprimer ce précieux feuillage, même si les fleurs sont fanées, mais qu’il est au contraire vivement conseillé de couper les fruits qui se forment à la place des fleurs. Inutile de gaspiller de l’énergie à fabriquer des organes qui ne servent à rien !

Voilà, vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant les fleurs à bulbes ? N’hésitez pas à me solliciter, je vous répondrai avec plaisir !

Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.