Même s’ils sont le plus souvent vendus en conteneur, les arbres à feuillage caduc doivent de préférence être plantés au jardin quand ils sont au repos, quand ils ont perdu leurs feuilles, entre décembre et février. Cela leur assure une bonne reprise, sans stress… Vous me direz, alors, mais pourquoi en parler aujourd’hui, 24 septembre ? Je vous explique…

Quand on veut planter un arbre, il faut faire un grand trou, bien plus grand que l’encombrement de la motte sortie de son pot de plastique noir, ou des quelques racines présentes s’il s’agit d’un sujet à racines dites nues. L’objectif, c’est d’ameublir un grand volume de terre pour que les nouvelles racines qui vont se développer puissent progresser facilement et rapidement, et assurer ainsi à la fois un bon ancrage de l’arbre, et de bons capteurs à nourriture. Un trou rond ou carré d’un mètre de côté (ou de diamètre) sur quatre-vingts centimètres de profondeur constitue un minimum. À l’échelle du jardin, c’est un petit trou, mais pourtant, quand il faut creuser un samedi en hiver alors qu’il gèle et que nous sommes engoncés dans nos vêtements chauds, cela devient nettement moins rigolo !

Voilà donc pourquoi je vous parlais plantation d’hiver en plein mois de septembre… Je vous conseille en effet vivement de faire le ou les trous de plantation de vos arbres maintenant, alors que les températures sont clémentes, et que la terre est facile à travailler. La tâche demeure ardue ? Étalez l’ouvrage sur plusieurs jours… Si la terre est différente en profondeur, faites bien deux tas distincts près de vous. Quand vous aurez terminé de creuser, vous pourrez reboucher le trou, en remettant au fond la terre du fond, et sur le dessus la terre de surface.
Ainsi, cet hiver, le jour de la plantation effective de votre arbre, il vous suffira de quelques minutes pour faire un trou dans cette terre ameublie en septembre, un trou juste assez grand pour accueillir la motte ou les racines. Vous n’oublierez pas d’arroser pour bien mettre les racines en contact avec la terre, et hop, retour au chaud à la maison !

Voilà, vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant la plantation des arbres ? N’hésitez pas à me solliciter sur cette page, je vous répondrai rapidement et avec grand plaisir !

Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.