Mon idée du potager d’aujourd’hui, c’est de ne pas me fatiguer à piocher, retourner ou défoncer le terrain à grands coups d’outils divers, mais de faire plutôt travailler la faune du sol à ma place. C’est en ce moment que je m’attaque donc au potager, maintenant que j’ai taillé partout dans le jardin, broyé le plus gros, et arraché les indésirables. Après avoir matérialisé ma planche de terrain avec des rondins, je commence donc par étaler des cartons préalablement coupés et dépliés, en superposant les bords sur 10 cm environ. Peu importe s’il reste de l’herbe dessous, ou si la terre est dure comme du béton. D’ailleurs, la technique fonctionne aussi sur la terrasse, et même sur le toit des immeubles ! Ensuite, j’étale dessus avec les déchets verts en couches régulières : herbe coupée issue de la dernière tonte de la pelouse, mousse ramassée lors du passage du scarificateur, branchages issus des récentes tailles, puis mon fameux broyat de rameaux taillés. J’y ajoute des feuilles mortes et des mauvaises herbes que j’avais entassées à l’automne dernier, et qui avaient commencé à se décomposer. Je recouvre alors l’ensemble de compost « maison » bien mûr et abondamment garni de vers de terreau. Ce sandwich végétal s’appelle donc une lasagne… Je vous avais bien dit que ça poussait au potager !!! Je fais enfin courir un tuyau poreux sur deux lignes sur l’ensemble, pour bien humidifier la lasagne en douceur. Dans un mois ou deux, les bestioles seront remontées du sol pour venir chercher cette bonne matière fraiche et donner un coup de main aux vers en place, et leurs allers et venues vont contribuer à l’incorporer à la terre du potager, qui va se retrouver naturellement ameublie, sans donner le moins coup de fourche ! Mais avant cela, je planterai quelques plants de salades directement dans le compost, en attendant d’y installer tomates et consorts quand il fera moins frais la nuit…
La photo est prise dans le Parc Terra Botanica, à Angers. Une idée de sortie incontournable pour tous les amoureux des jardins !

Voilà, vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant le potager en lasagnes ? N’hésitez pas à me solliciter, je vous répondrai avec plaisir !
Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.