On prononce likèn’, au singulier comme au pluriel. Les lichens sont ces espèces de verdures qui se développent au sol, mais aussi et surtout sur les pierres, sur la couverture des maisons, et, c’est ce qui nous intéresse aujourd’hui, sur l’écorce des arbres et autres ligneux. Pas du tout une mousse, pas vraiment un champignon ou une algue, mais un peu de ces deux-là en même temps, en fait. Il existe plusieurs formes de lichens : certains sont ras et plaqués contre l’écorce, d’autres forment comme des petites feuilles de salades, puis d’autres encore forment comme des petits arbres, ou comme des coraux. Tous dans des teintes vertes, grises ou brunes.

Si ces lichens servent à évaluer la pollution de l’air, ou bien à fabriquer certains médicaments, ou encore à nourrir les rennes (Le Père Noël serait bien inspiré de s’en faire une réserve pour la route…), dans nos jardins, ils ne nous servent pas à grand chose, si ce n’est salir les frusques de nos intrépides minots ! Pire, ils abritent parfois des parasites ou des germes de maladie, prêts à bondir sur nos plantes dès le printemps venu… Heureusement, ils abritent aussi des bestioles qui finissent dans le gosier des mésanges, rouge-gorge et autres piafs encore au jardin quand il fait très froid. Piafs que l’on est bien content de trouver au printemps pour nous débarrasser des chenilles et autres vers indésirables.

Bref, tout ça pour dire qu’il est inutile, comme il est souvent conseillé, de sortir la brosse métallique ou le nettoyeur haute pression (quelle horreur !) pour déloger ce fameux lichen de l’écorce de vos arbres… L’un et l’autre de ces matériels ne feraient qu’endommager l’écorce qui, rappelons-le, est quand même la carapace protectrice des arbres. À la rigueur, vous pouvez utiliser une brosse en Nylon pour retirer le plus gros sur les troncs, là où l’écorce est la plus épaisse, mais conservez le lichen sur les branches… Il pourra peut-être même servir de casse-croûte aux rennes de passage dans la nuit du 24 au 25…

Attention ! Il existe des produits pour traiter le lichen sur les terrasses, escaliers et autres zones de passages en dur. Il ne doivent en aucun cas être appliqués sur les plantes !

Voilà, vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant les lichens ? N’hésitez pas à me solliciter via la rubrique « Commentaires » ci-dessous, je vous répondrai rapidement et avec grand plaisir !

Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.