Si on en croit la littérature, pour tailler les clématites, il faudrait au moins un doctorat en horticulture, puis un master en maniement du sécateur… La méthode de taille variant en effet selon que ladite clématite aurait des grandes ou des petites fleurs, qu’elle fleurirait au printemps ou en été, qu’elle aurait des fleurs sur toute la longueur de ses rameaux ou bien seulement en tête, etc., etc. Bref, de quoi dégouter le premier quidam de planter une seule clématite dans son jardin, sauf s’il ne craint pas le mal de tête…

La taille de ses superbes plantes grimpantes ne présente pourtant aucune difficulté. Si elle n’est pas absolument nécessaire, elle incite la plante à produire de nouvelles tiges, toujours plus florifères que les plus anciennes. Donc, si on taille, on a plus de fleurs… Et la meilleure période pour tailler les clématites, c’est en mars. Pas besoin d’un sécateur sophistiqué, le moindre petit sécateur, et même une paire de ciseaux coupe-tout suffisent pour couper les tiges toujours fines des clématites.

Alors, écoutez bien, la taille consiste simplement à couper une tige sur deux à 50 cm du sol. C’est tout et absolument tout, et quelle que soit la clématite ! Inutile de chercher à démêler et retirer les tiges coupées, elles vont se dessécher et se désagréger rapidement toutes seules…

© Asseray Philippe


Comment ? Vous n’avez pas de clématites dans votre jardin ? Mais courrez dans votre point de vente préféré, c’est aussi le bon moment pour les planter !!

Vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant les clématites ? N’hésitez pas à me solliciter, je vous répondrai avec plaisir !

Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.