Cette fois, c’est le bon moment ! Nombre de jardinières et jardiniers m’ont déjà sollicité pour savoir s’il fallait ou non tailler les rosiers… Eh bien, ouiiiiiii ! Les températures sont douces, la présence des jeunes pousses atteste du redémarrage de la végétation, il faut donc tailler. À vos sécateurs…

Attention, je rappelle que le meilleur sécateur pour tailler le bois vert, c’est celui à lames croisantes (comme celles d’une paire de ciseaux), et non pas celui à enclume. Le sécateur à lames croisantes effectue en effet une coupe nette qui cicatrise bien et vite, évitant ainsi de laisser une plaie qui deviendrait porte ouverte à des maladies…

Les rosiers buissons sont ceux qui ont le plus besoin de cette taille de mars. Et il ne faut pas hésiter à couper !!! Supprimez à leur base les rameaux les plus vieux, ceux qui encombrent le centre de la touffe, puis ceux qui sont mal placés ou trop frêles. Parmi tous les autres, n’en conservez que 3 à 6 (6 chez les rosiers les plus vigoureux, 3 chez les autres), puis coupez 1 cm au-dessus du troisième ou du quatrième bourgeon ou œil, le premier dirigé vers l’extérieur. Simple comme bonjour…

Vous avez besoin de précisions supplémentaires concernant la taille des rosiers ? N’hésitez pas à me solliciter, je vous répondrai avec plaisir !

Et toujours à votre service pour toute autre question concernant les végétaux !

Philippe Asseray, Expert végétal Jardiland
Jardinier expert et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages sur le jardinage.